Accueil Bienvenue au CUSFC Services CNSS, assurance Info-Santé Contact
Info-Santé  
Ce qu'il faut savoir sur l'hépatite B

L'hépatite B est une maladie virale fréquente qui atteint le foie. Le risque de passage à la chronicité et de survenue de complication sévère, en font une maladie grave. (Cirrhose - Cancer)

Au moins 80.000 individus de la population libanaise auraient eu un contact avec le virus de l'hépatite B.

Environ 8000 souffriraient d'une maladie chronique en rapport avec l'hépatite B. Une grande partie de ces personnes est asymptomatique.

(En se basant sur des statistiques à partir de la fréquence de l'hépatite B chez les donneurs de sang dans la région de Beyrouth)



- Les relations sexuelles non protégées avec promiscuité sexuelle et partenaires multiples.
- Le tatouge ou body piercing effectué avec des instruments souillés
- L'utilisation de drogues par voie intraveineuse ou même par inhalation (sniff)
- La piqûre par une aiguille infectée par le virus de l'hépatite
- La tranfusion à partir de dérivés sanguins infectés.
- Transmission matrenofoetale lors de l'accouchement à partir d'une mère porteuse de l'hépatite B


- Les professionnels de la santé (médecins, dentiste, infirmières, technicien de laboratoire, ...) sont particulièrement à risque car ils sont en contact avec des personnes pouvant être porteuses du virus et manipulent aiguilles et matériel pointu,
- Hémophiles.
- Hémodialysés.
- Toxicomanes
- Homosexuels.
- Partenaires sexuels multiples.
- Maladie chronique du foie.


- Vaccination recommandée à tout individu après avis médical, en général 2 injections intra musculaire puis une injection de rappel.
- En évitant d'utiliser brosse à dent, rasoir ou autres objets qui peuvent être souillés par du sang contaminé.
- En vous assurant que les aiguilles utilisées pour tout acte sont à usage unique.
- En portant des gants lors de votre exercice professionnel surtout si vous êtes en contact avec du sang
- Et surtout ne pas oublier les rapports sexuels et l'utilisation de drogue.


- Désinfecter rapidement le site de contamination possible par une solution de Dakin, ou de l'eau de Javel.
- Consulter un médecin pour les conseils nécessaires.



- Chez les adultes pas de majoration du risque de sclérose en plaques sauf si prédisposition individuelle, à évaluer avec médecin.
- Vacciner à la naissance ne comporte aucun risque.
Effet secondaire :
- légère fièvre pendant 24 à 48 h
- douleur + rougeur au point d'injection.



Numéro utiles :

140 Croix rouge libanais
125 Défense civile
175 Pompiers
120 Informations
01-615300 Hôtel Dieu de France
112 Force de sécurité inférieure
03-332246 Centre Anti-poison
24h/24h - USJ

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
fleche Double-cliquez pour remonter

© 2007 - Centre universitaire de santé familiale et communautaire
Université Saint-Joseph de Beyrouth 
Tous droits réservés
Site réalisé par l'Unité des nouvelles technologies éducatives 
www.fsedu.usj.edu.lb/unte - unte@usj.edu.lb